Notre vision est de maintenir la compétitivité du café haïtien sur les marchés mondiaux tout en conservant l’écosystème lié à la culture

Exportation

Imprimer

Exportation du café

Les exportations officielles de café haïtien en volume, selon le MCI ont été de 160 700 sacs de 60 kg en 1990. Difficile de quantifier le volume passé en contrebande vers la République Dominicaine même si une étude conduite par LARHEDO (Laboratoire des Relations Haïtiano Dominicaines) fait état de près de 150.000 sacs de qualité quelconque en 2004 ; une quantité qui n’est certainement pas comptabilisée par l’État haïtien puisque pour la même année, encore le MCI fait état de 28487.2 sacs ont été exportés.

Toujours est-il que les exportations officielles sont passées de 160700 sacs en 1990 à moins de 100,000 sacs à partir de l’année 2002, à environ 10,000 aujourd’hui. On constate alors et toujours la même tendance baissière qu’ont connu l’espace du verger caféier et la production caféière.

Il faut noter que le volume d’exportation se répartit en trois (3) catégories :

  • Les coopératives et Associations : 4.86%
  • Les maisons d’exportation : 15.64%
  • Exportations informelles : 79.63               

Le volume d’exportation nationale des 10 dernières années

Années

Volume en sacs de 60 kg

Volume en kg

Valeurs en USD

2008

7 825.65

469 539

1 540 128

2009

12 399.55

743 973

2 077 505

2010

3 185.8

191 148

806 175

2011

13 745.18

824 711

3 073 491

2012

7 516.61

450 997

1 381 911.4

2013

3 800.81

228 049

6 775 852

2014

2 590.51

155 431

993 378

2015

1 691.7

101 502

1 498 929

2016

 

*

 

2017

846

50 760

 

 Source : Permis d’exportation du MCI- direction du commerce extérieur.

 * A noter qu’on n’a pas retrouvé des données pour l’année 2016 au MCI.


 Exportation fève de cacao

En 2017, les exportations de fèves de cacao se sont élevées à 3,89 millions de tonnes pour 5,20 millions de tonnes produites (FAOstat). En 2008/09, les exportateurs de fèves de cacao s'étaient élevées à 2,3 millions de tonnes pour 3,5 millions de tonnes produites.

  Pays exportateurs de fèves de cacao en 1000 USD, d'après FAOSTAT

Pays

Exportation 2017

Cote d'Ivoire

3 505 214

Ghana

1 642 052

Nigeria

589 189

Équateur

589 750

Monde

9 274 435

 La commercialisation du cacao haïtien était encore il y a peu, controlée par deux grands exportateurs locaux, qui expédient principalement du cacao non fermenté sur des marchés conventionnels de masse ,en particulier aux États-Unis. L'Europe reçoit 20% de la production haïtienne, mais le marché européen exige aujourd'hui du cacao fermenté (AVSF).

En 2011, le cacao a occupé 28% du total des exportations agricoles haïtiennes pour une valeur totale d’environ 7 millions de dollars us. (www.brh.net/balance_des paiements.html)

La FECCANO (Fédération des coopératives cacaoyères du Nord ) commercialise près de 200 tonnes sur la campagne 2017-2018 et devient l’exportateur de cacao fermenté de qualité et bio. Le prix de kilo de fèves de cacao fermenté, sèché et exportable était de 2,7 us tandis qu'avant il était de moins que 1 us /kilo ce qui permet de revaloriser le cacao haïtien sur le marché international (AVSF).

Lancement du Projet «Leve kafe » qui vise à soutenir l’agroforesterie dans les bassins caféiers dans les communes de Thiotte, de Dondon et de Baptiste. Ce projet mise en œuvre par l’INCAH bénéficie du financement de l’Agence française de développement (AFD).
Plus d'un million de plantules subventionnées cette année, 15 centres de préparation de café réhabilités et deux (2) nouveaux centres construits. Un effort à apprécier à sa juste valeur.

Organisme public
autonome à but non lucratif
créé en février 2003

Damien, MARNDR, Route National #1, Port-au-Prince,  Haiti, 1441
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Téls:  (509) 2228-3070 / (509)-3765-7511

Webmail


Copyright 2022 - Tous droits réservés

Wednesday the 24th. Notre vision est de maintenir la compétitivité du café Haïtien sur les marchés mondiaux tout en conservant l’écosystème associé à la culture
Copyright 2012

©