Notre vision est de maintenir la compétitivité du café haïtien sur les marchés mondiaux tout en conservant l’écosystème lié à la culture

Importance du Cacao

Imprimer

Importance économique du cacao dans le monde

La production mondiale de fèves de cacao pour l’année 2020-2021 a été de 5.226 Millions de Tonnes. Le prix moyen du cacao au début du mois de février 2022 était de 2 345 USD la tonne. Cependant, les cacaos reconnus comme fin et aromatique et biologique bénéficient généralement de prix plus élevés (AYITIKA, 2017). En termes de superficie cultivée en cacao dans le monde, la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (CNUCED) a indiqué en 2016 que plus de 6.5 millions de fermes à travers le monde cultive le cacao.

Importance du cacao en Haïti

Importance économique

En Haïti, la production de cacao oscille en général autour de 5 000 tonnes qui serait cultivée sur une totalité d’environ 15 000 ha repartis dans des petites exploitations d’environ 5 ha (AYITIKA, 2017). Le cacao occupe la 3ème place au niveau des exportations primaires du pays. Au moins 130 000 personnes dépendent directement de cette filière au niveau national (AYITIKA, 2020). On estime que 90 % de la production locale est exportées et la vente de cacao représente 60% du revenu total d’un cultivateur de cacao (AYITIKA, 2020). Une faible quantité dont moins de 10% est exportée sous forme de cacao fermenté avec environ 8 millions de dollars par an. Les plantations sont constituées majoritairement de criollo et de trinitario, variétés mondialement reconnues comme cacaos fins et aromatiques. (AVSF, 2015; Phillips-mora, 2017).

La culture du cacao sous couverture permet une diversification des revenus par la vente étalée de plusieurs produits (le cacao, les fruits, les vivriers) sur toute l’année. Plus de 20 000 petits exploitants agricoles en dépendent pour leur sécurité alimentaire et leur revenu.

En termes de revenue, des hypothèses pessimistes montrent que le système cacaoyer permet de générer 3 400 USD/ha en moyenne par an sur les 10 premières années. Le cacao atteint son pic de production dès la 5e année et commencera à décroître à partir de la 40ème année. Le Taux de Rentabilité Interne (TRI) calculé sur 10 ans pour un hectare est de 35 %.

Importance environnementale

La filière du cacao a une importance environnemental majeur pour Haïti. Le cacao est généralement cultivé au sein d’un système agroforestier composé entre autres d’essences forestières, d’arbres fruitiers, et de cultures vivrières. Le système agroforestier cacaoyer protège le sol contre l’érosion, apporte de la matière organique, et fournit du bois.

Lancement du Projet «Leve kafe » qui vise à soutenir l’agroforesterie dans les bassins caféiers dans les communes de Thiotte, de Dondon et de Baptiste. Ce projet mise en œuvre par l’INCAH bénéficie du financement de l’Agence française de développement (AFD).
Plus d'un million de plantules subventionnées cette année, 15 centres de préparation de café réhabilités et deux (2) nouveaux centres construits. Un effort à apprécier à sa juste valeur.

Organisme public
autonome à but non lucratif
créé en février 2003

Damien, MARNDR, Route National #1, Port-au-Prince,  Haiti, 1441
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Téls:  (509) 2228-3070 / (509)-3765-7511

Webmail


Copyright 2022 - Tous droits réservés

Wednesday the 7th. Notre vision est de maintenir la compétitivité du café Haïtien sur les marchés mondiaux tout en conservant l’écosystème associé à la culture
Copyright 2012

©