Notre vision est de maintenir la compétitivité du café haïtien sur les marchés mondiaux tout en conservant l’écosystème lié à la culture

Marché équitable du café

Imprimer

Le café

L’accélération de la globalisation a créé une nouvelle catégorie de consommateurs qui sont de plus en plus conscients des origines géographiques, sociales et environnementales de leur tasse de café quotidienne, de plus les torréfacteurs ont manifesté une capacité croissante à ajouter de la valeur aux cerises de café pendant que la part des producteurs du produit a diminué considérablement. Ajouter à cela,  selon les dernières informations de l’organisation mondiale du café (OIC), de décembre 2021 à janvier 2022,  le prix indicatif composé semble se stabiliser, du moins pour le moment, au-dessus du seuil de 200 cents EU/livre sur les marchés de New York et Londres.

Haïti peut bénéficier de nombreuses opportunités de capitaliser sur son café de qualité supérieure en créant des liens directs avec les consommateurs ou en les améliorant. L’industrie du café serait ainsi non seulement plus rentable mais aussi plus durable pour chacun des partenaires impliqués dans la filière.

Pour arriver à ce résultat, Haïti a besoin des infrastructures de base pour un système national de contrôle et de certification de la qualité du café ; cependant, le projet sur la qualité exécuté par l’INCAH fournira une partie de ces éléments dans le court terme, mais il doit y avoir un engagement à long terme. De plus, on devrait établir des facilités de base pour que les acheteurs étrangers aient un accès à l’information (site web), un annuaire des vendeurs pour favoriser les échanges commerciaux et des activités de promotion à l’échelle nationale, telle qu’une « tasse d’excellence » locale, pourraient avoir une certaine visibilité internationale et démontrer que les producteurs de café haïtien produisent effectivement un café qui soutient la concurrence à l’échelle internationale. 

Sources: Restauration de la compétitivité du secteur du café en Haïti. Série des Etudes Economiques et Sectoriels. Avril 2006.Rapport sur le marché du café. Janvier 2022

Lancement du Projet «Leve kafe » qui vise à soutenir l’agroforesterie dans les bassins caféiers dans les communes de Thiotte, de Dondon et de Baptiste. Ce projet mise en œuvre par l’INCAH bénéficie du financement de l’Agence française de développement (AFD).
Plus d'un million de plantules subventionnées cette année, 15 centres de préparation de café réhabilités et deux (2) nouveaux centres construits. Un effort à apprécier à sa juste valeur.

Organisme public
autonome à but non lucratif
créé en février 2003

Damien, MARNDR, Route National #1, Port-au-Prince,  Haiti, 1441
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Téls:  (509) 2228-3070 / (509)-3765-7511

Webmail


Copyright 2022 - Tous droits réservés

Monday the 15th. Notre vision est de maintenir la compétitivité du café Haïtien sur les marchés mondiaux tout en conservant l’écosystème associé à la culture
Copyright 2012

©