Notre vision est de maintenir la compétitivité du café haïtien sur les marchés mondiaux tout en conservant l’écosystème lié à la culture

Botanique du Cacao

Imprimer

 

Classification

Le cacao a été classé par Linné en 1737 comme Theobroma cacao.  Puis Benthan et Hooker, en 1862, ont donné une classification définitive comme une espèce de la famille Sterculiaceae, qui appartient actuellement à l'ordre des Malvales.

Morphologie

Le cacaoyer atteint normalement une hauteur comprise entre 6 et 8 mètres, à l'exception du Cacao National de l'Equateur et de l'Amelonado de l'Afrique de l'Ouest, qui atteignent parfois des hauteurs jusqu'à environ 12 mètres. La hauteur des arbres dépend des facteurs environnementaux qui influencent la croissance.

La racine

De nature pivotante, son développement définitif sera atteint environ dix ans après le semis : sa longueur varie de 0,80 m à 1,50 m ou même 2 mètres. Les racines latérales qui prennent naissance sur le pivot ont un développement important qu’entre le collet et 15 à 20 cm de profondeur. 

Tige et branches

Les cacaoyers, reproduits par graines, développent une tige principale de croissance verticale pouvant atteindre 1 à 2 mètres de hauteur entre 12 et 18 mois.  A partir de ce moment, le bourgeon apical arrête sa croissance et de la même manière émergent 3 à 5 branches latérales.  Cet ensemble de branches s'appelle communément verticille ou fourche. Le cacao de type Criollo développe normalement un verticille de 3 à 5 branches latérales, qui présentent un espace bien marqué entre ses pointes d'origine.

La feuille

Au cours de leur formation, de leur croissance et de leur stade adulte, les feuilles présentent une pigmentation différente, dont la coloration varie de très pigmentée à peu pigmentée. Généralement, les types de cacao Criollo et Trinitario ont une pigmentation plus colorée que celles du type Forastero, qui sont très peu pigmentées.

Dans tous les cas, les feuilles adultes sont complètement vertes, feuilletées simples, entières, lancéolées à presque ovales, à marge entière, à nervation pennée et les deux faces glabres.  La nervure médiane est proéminente et le sommet de la feuille est aigu.  Les feuilles sont attachées au tronc ou aux branches au moyen des pétioles, ceux du tronc étant plus longs que ceux des branches. 

La taille des feuilles qui est variable dépend des traits génétiques et leur position dans l'arbre. Les feuilles périphériques très exposées au soleil, sont plus petits que ceux qui se trouvent à l'intérieur de l'arbre.  Les feuilles de cacao Criollo adultes sont plus grandes que celles du cacao Forastero.

Lancement du Projet «Leve kafe » qui vise à soutenir l’agroforesterie dans les bassins caféiers dans les communes de Thiotte, de Dondon et de Baptiste. Ce projet mise en œuvre par l’INCAH bénéficie du financement de l’Agence française de développement (AFD).
Plus d'un million de plantules subventionnées cette année, 15 centres de préparation de café réhabilités et deux (2) nouveaux centres construits. Un effort à apprécier à sa juste valeur.

Organisme public
autonome à but non lucratif
créé en février 2003

Damien, MARNDR, Route National #1, Port-au-Prince,  Haiti, 1441
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Téls:  (509) 2228-3070 / (509)-3765-7511

Webmail


Copyright 2022 - Tous droits réservés

Monday the 15th. Notre vision est de maintenir la compétitivité du café Haïtien sur les marchés mondiaux tout en conservant l’écosystème associé à la culture
Copyright 2012

©